Un exemple de cosmétique vraiment noble : l’huile de bourrache française

Un exemple de cosmétique vraiment noble : l’huile de bourrache française

Connaissez-vous la bourrache ? Cette petite fleur bleue à l’allure étoilée est une plante bien connue des contrées françaises. Très utilisée en cuisine pour ses saveurs originales, son huile est également une alliée de choix pour le soin de la peau et des cheveux. En Slow Cosmétique, on l’adore !

Comment l’obtient-on et quels sont ses atouts ?

Pour obtenir une belle huile de bourrache, on commence tout d’abord par extraire la graine contenue dans sa fleur. Puis, cette dernière est pressée à froid pour obtenir ce qu’on appelle une huile vierge. Riche en acides gras essentiels, elle possède de magnifiques vertus pour la peau et les cheveux.

Huile multifonctions par excellence, l’huile de bourrache convient à tous les types de peaux. Elle est néanmoins idéale pour les peaux sensibles, réactives et matures, auxquelles elle va redonner souplesse, élasticité et douceur. Elle est également conseillée pour nourrir et renforcer les cheveux secs et les ongles cassants.

Des graines souvent issues d’une production étrangère

L’huile de bourrache est aujourd’hui de plus en plus appréciée par les consommateurs, qui redécouvrent ses multiples bienfaits. Ainsi, les marques sont désormais nombreuses à en commercialiser.

Pourtant, la plupart des huiles de bourrache vendues sur le marché français sont obtenues à partir de graines importées d’Asie ou d’Europe de l’est : meilleur rendement, facilité de production, coût plus faible… les avantages sont nombreux.

Et hélas, un grand nombre de marques bios usent elles-aussi de cette astuce.  En effet, les graines sont importées en France où elles sont ensuite pressées puis conditionnées. Il est donc primordial d’ouvrir l’œil ! De plus, il n’est pas rare que ces huiles soient raffinées. C’est-à-dire que les graines sont pressées à haute température et non à froid, ce qui améliore encore une fois la productivité et le coût de revient pour le fabricant. Quel dommage de ne pas tirer profit de la richesse de nos terres locales ! Et que dire du consommateur qui n’obtient dès lors aucune garantie sur la traçabilité de la plante et de sa récolte ?

Pour reconnaître une huile de bourrache de qualité, recherchez les mentions “extraite par première pression à froid”, “culture et production française”. (et non seulement “transformation française”) ou rendez-vous sur le site slow-cosmetique.com qui référence des huiles de bourrache vierges, locales et de première pression à froid.

La bourrache, un trésor français ?

Pourquoi tant de rareté pour cette plante qui pousse pourtant très bien sur le territoire français ? Malheureusement, productivisme, rentabilité et disponibilité immédiate sont devenus les maîtres mots d’un modèle dominant basé sur l’agriculture intensive.  Or, la culture de la bourrache demande du temps, des connaissances et beaucoup de patience.

En effet, la culture de cette plante est complexe et doit s’opérer sur un mode maîtrisé et slow. En effet, après avoir été fauchée à maturité durant l’été, il faut la laisser sécher quelques jours avant de la moissonner. Ensuite, la récolte des graines suit un processus méticuleux de tri, de pesage puis de stockage. Et enfin, la presse des graines se fait non seulement mécaniquement et à froid, mais aussi à la demande,  afin de préserver toute la fraîcheur et les vertus de ce végétal.

Revalorisation de la bourrache en France

Heureusement, certains agriculteurs ont désormais repris la culture de la bourrache en France et ce, en utilisant un mode de culture raisonnable et surtout “zéro phyto” (sans traitement chimique, sans additifs). C’est le cas de Daniel Rouillard, producteur installé dans le sud Berry (et labellisé Slow Cosmétique depuis 2018 😉), mais aussi du collectif de producteurs lotois Les Jardins Secrets du Quercy, arrivé dans le réseau des marques labellisées Slow Cosmétique en mai 2021.

La presse à huile de Daniel Rouillard, producteur d’huile de bourrache en France

L’Association Slow Cosmétique souhaite valoriser le travail noble et méticuleux que pratiquent Daniel Rouillard et les Jardins Secrets du Quercy et vous recommande leur huile de bourrache de très belle qualité.

Vous vous intéressez aux cosmétiques nobles, ou segmentés « luxe » ? Voici quelques articles qui peuvent vous intéresser :

Comments are closed.